| | radar

Aux Etats-Unis, la crise sanitaire liée au vapotage tue une huitième personne

Image d'illustration | Lindsay Fox / Pixabay

Plus de 530 hospitalisations et un huitième mort: c’est le dernier bilan de la vague de maladies pulmonaires pouvant être associées à la cigarette électronique dressé jeudi 19 septembre par le centre de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC). Malgré l’augmentation des cas aux Etats-Unis, les spécialistes n’arrivent toujours pas à identifier la ou les substance(s) en cause, relate le New York Times.

Pourquoi c’est important. Les officiels américains sont sous pression pour trouver une sortie à la crise sanitaire qui a démarré en avril avec une accélération cet été. D’un côté, les défenseurs de l’e-cigarette, notamment comme alternative au tabac classique, pressent les autorités à être plus précis sur les liquides à éviter sans pour autant pointer du doigt l’ensemble du marché. Dans leur viseur notamment: les liquides au THC, la substance active du cannabis, impliquée dans une majorité des cas. De l’autre, l’administration Trump cherche à endiguer la crise, notamment en voulant interdire les liquides aromatisés qui attirent toujours plus de jeunes. Au milieu, le CDC recommande d’éviter pour le moment l’e-cigarette, principalement pour les personnes souffrant déjà de maladies pulmonaires. Surtout, il rappelle de se fournir exclusivement chez des vendeurs agréés, et d’éviter les marchands de rue.

link

Lire l'article du New York Times

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi