Au Burkina Faso, une attaque djhadiste fait 35 victimes, surtout des femmes

48 heures de deuil national ont été décrétées après l’une des pires attaques subies par ce pays sahélien. Sur les 35 victimes, 31 sont des femmes. Selon l’état-major, 80 terroristes ont été abattus par les forces de l’ordre. Depuis 2015, les attaques djihadistes au Burkina ont fait plus de 700 morts et environ 560’000 déplacés et réfugiés.

link

Agence d’information du Burkina