| Analyse

Armin Laschet, la énième victoire politique d'Angela Merkel

Armin Laschet, le nouveau visage de la CDU. Et celui de l'Allemagne et de l'UE? | AP / Markus Schreiber

Il sera peut-être le futur visage de l’Allemagne et, par conséquent, de l’Europe. Armin Laschet, 59 ans, a été élu samedi à la présidence de la CDU, la puissante Union chrétienne-démocrate d’Allemagne, le parti d’Angela Merkel. Avec, dans son viseur, le poste de chancelier que quittera cette dernière en septembre prochain, après 15 ans de pouvoir.

Pourquoi c’est important. L’Union européenne, menacée de toutes parts (y compris et surtout en son propre sein), a beau être composée de désormais 27 membres, ses orientations sont largement choisies par ses deux locomotives, la France et l’Allemagne. Un changement de dirigeant à Berlin ne peut alors qu’avoir des répercussions colossales sur l’ensemble de l’institution et de ses principaux partenaires, la Suisse notamment.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!