| interview

La cofondatrice du NIFFF rejoint le GIFF: «Je ne pourrai pas dire au revoir au public»

Anaïs Emery, cofondatrice et directrice du Neuchâtel International Fantastic Film Festival. DR

Jeudi 7 mai restera une journée particulière pour Anaïs Emery: la co-fondatrice et directrice du Neuchâtel International Fantastic Film Festival –le NIFFF pour les intimes– a annoncé son départ à l’aube de la 20e édition du festival, repoussée sous sa forme classique à 2021 en raison du Covid-19. En janvier 2021, Anaïs Emery prendra le poste de Directrice générale et artistique du Geneva International Film Festival (GIFF).

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi