| News

Amy Coney Barrett aux portes de la Cour suprême

A Los Angeles, une manifestation contre la nomination express de Amy Coney Barrett. Photo: Keystone

La juge Amy Coney Barrett, nommée par Donald Trump, doit comparaitre une dernière fois, jeudi 22 octobre, devant la commission du Senat, avant d’intégrer, la haute cour américaine. Elle y serait la sixième juge sur neuf, à défendre des positions conservatrices. Le choix divise profondément l’Amérique et des milliers d'opposants ont manifesté samedi aux Etats-Unis pour protester contre sa nomination probable.

Pourquoi c’est important. La Cour suprême a un impact énorme sur la vie des citoyens américains, ce d’autant que ses juges sont nommés à vie. Amy Coney Barrett, 48 ans, pourrait donc y siéger pendant des décennies, contribuant ainsi à modifier en profondeur la législation fédérale américaine. Fervente chrétienne, Amy Coney Barrett a par exemple exprimé à plusieurs reprises un avis critique vis-à-vis de la législation sur l’avortement. 

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi