| radar

American Express ne veut pas être impacté par les évènements du Liban

Depuis bientôt un mois, les Libanais manifestent contre leurs élites jugées corrompues et à l’origine de la crise économique qui frappe durement le pays dont la dette publique avoisine les 78 milliards d’euros. Visiblement soucieuse de ne pas en pâtir, la compagnie American Express vient de notifier ses clients libanais que leurs plafonds de retrait et de crédit ont été revus à la baisse.

link

The National

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi