| | news

Fin de l'alerte au tsunami en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon

La carte publiée aujourd'hui montre l'épicentre du séisme de magnitude 7,7 | USGS

Un violent séisme de magnitude 7,7 s’est produit aujourd’hui à 14h58 (heure européenne), tout près de l’île de Kavieng, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une alerte au tsunami a été lancée par le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, qui dépend de l’Unesco, neuf minutes après la secousse.

Pourquoi c’est important. Selon les géologues du gouvernement américain (USGS), la secousse s’est produite à faible profondeur (10 km) sous l’eau. L’alerte au tsunami porte sur un rayon de 1000 km autour de l’épicentre du séisme. Des vagues sont susceptibles de toucher les côtes de PNG et les îles Salomon.

Mise à jour (16h11). Un second bulletin d’alerte mentionne que des vagues pouvant atteindre 1 mètre sont susceptibles de frapper les côtes de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Des vagues plus faibles (moins de 30 cm) pourraient toucher les côtes du Japon, de Taiwan et de Nouvelle-Calédonie.

Mise à jour (16h23). L’USGS a révisé légèrement à la baisse la magnitude du séisme, qui est évalué désormais à 7,5. Une secousse de magnitude 5 s’est produite à 23h38 heure locale, soit 40 minutes après la première.

Mise à jour (16h46). Un troisième et dernier bulletin a été émis, qui informe que la menace de tsunami est désormais écartée. Seules subsisteront, au cours des prochaines heures, de petites fluctuations du niveau de la mer, inférieures à 30 cm.

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi