| news

A quoi ressemble l'atelier «écriture inclusive» de l'Université de Genève

Panneau en écriture inclusive à Fontenay-sous-Bois Photo: Chabe01 - CC BY Commons

Un atelier sur l’écriture inclusive a récemment rassemblé près d’une centaine de personnes à Genève. Organisé par le service de l’égalité de l’Université de Genève et l’association DécadréE, le séminaire avait pour objectifs de faire réfléchir aux enjeux d’une grammaire basée sur la règle «le masculin domine» et de donner des pistes pour changer cet état de fait.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi