| | radar

50 ans après: les reliques de la mission Apollo 11 bientôt accessibles au public

Neil Amstrong et Buzz Aldrin sont sorti de la navette Apollo 11 et ont foulé le sol de la lune pendand 2 heures et 31 minutes le 20 juillet 1969. | NASA, Keystone (image d'archive)

Dans une annexe du musée Smithsonian Air and Space à Washington, le gant de Neil Armstrong, la combinaison portée par Michael Collins, le troisième astronaute d’Apollo 11 et d’autres reliques de la mission lunaire du 16 juillet 1969 sont restaurés, rapporte l’AFP.

Pourquoi c’est important. La poussière lunaire, visible à la loupe, est agressive. Même si ces objets semblent intacts à l’œil nu, ils se dégradent. Les conservateurs du musée font le maximum pour ralentir le processus. Mais la restauration est compliquée: la combinaison est constituée de 21 couches distinctes et le caoutchouc du gant s’altère…

Ces objets seront à nouveau accessibles au grand public à partir du 16 juillet, pour les 50 ans des premiers pas de l’homme sur la lune.

link

Lire l'article sur le site de l'AFP (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi