| News

2020 pire année de l'histoire? Et en Suisse? 

Heidi.news

L’année 2020, année Covid comme elle commence à être surnommée, restera-t-elle dans les mémoires comme l’une des pires de l’histoire? Pour le magazine américain Time, il n'y a pas de doute, nous avons vécu «la pire année». Et les réseaux sociaux n’avaient pas attendu cette publication pour rire de 2020 et en faire une année maudite (voir ici, ici ou ici). Pour d'autres, dont de nombreuses personnes réagissant à la Une du Time, tout cela mérite d'être relativisé. Et du point de vue suisse?

Comment définir la pire année? Il convient d’abord de savoir définir une mauvaise année. Il y a quatre ans, le média français Slate se posait déjà la question: «2016 est-elle la pire année de l’histoire du monde?», énumérant les «attentats terroristes, Zika, Brexit, fusillades de policiers, Syrie, Trump, record de chaleur, mort de Prince et de David Bowie». Pour ne pas faire de chaque année la pire de l’histoire, les historiens, en bons scientifiques, ont l’habitude de se focaliser sur plusieurs phénomènes qui pourraient avoir de lourdes conséquences et déterminer la gravité d’une année: les guerres, les catastrophes naturelles et les épidémies.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi