| | Radar

Une femme pour la première fois à la tête du CICR

Mirjana Spoljaric Egger

Une femme va présider le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour la première fois depuis le lancement de l'organisation il y a près de 160 ans. Mirjana Spoljaric Egger, actuellement sous-secrétaire générale de l'ONU, en charge en charge de l'Europe au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), prendra ses fonctions en octobre prochain, pour un mandat de quatre ans renouvelable, a annoncé ce jeudi 25 novembre, l'institution à Genève. La diplomate remplacera Peter Maurer, qui aura passé dix ans à la tête du CICR et a décidé de se retirer en septembre 2022.

Pourquoi c’est intéressant. En quelques années, le CICR aura renouvelé les deux fonctions les plus importantes au sein de l'institution. Robert Mardini était devenu il y a deux ans directeur général. Le CICR a par ailleurs mis longtemps avant d'accueillir des femmes parmi ses collaborateurs. Il a fallu environ 100 ans avant de voir la première déléguée. Mirjana Spoljaric Egger va prendre la tête d'une organisation qui n'a cessé de s'étendre ses dernières années pour dépasser les 20'000 employés, avant de devoir annoncer récemment des coupes de dizaines de postes en raison des effets de la pandémie, provoquant une soixantaine de licenciements. Mirjana Spoljaric Egger a déclaré: «Dans mon rôle de représentante de l'institution, je m'attacherai à attirer l'attention sur les besoins des plus vulnérables et à mettre en lumière le travail incroyable accompli par les équipes du CICR dans toutes les zones de conflit.»

link

A lire sur la RTS

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.