Reservé aux abonnés

Un «oui mais» face à la prolongation du télétravail

Le télétravail, une réalité qui pourrait bien se prolonger pour beaucoup de Suisses. Image Une large majorité des employés plaide pour un maintien du télétravail. | Image d'illustration Keystone / Christian Beutler

Du télétravail obligatoire partout où cela est possible en Suisse jusqu’au printemps? La mesure, en vigueur depuis le 20 décembre mais qui devait se terminer le 24 janvier au matin, pourrait être prolongée jusqu’au 31 mars, a annoncé le Conseil fédéral ce mercredi 12 janvier. Qu’en pensent les milieux économiques, lesquels se réjouissent par ailleurs majoritairement de la décision (déjà entrée en force) de raccourcir à 5 jours les isolements et les quarantaines?

Pourquoi on en parle. Dans le cadre d’une mise en consultation, les cantons ainsi que les partenaires sociaux et économiques ont jusqu’au 17 janvier pour se prononcer sur la prolongation de l’obligation au télétravail — mais également sur d’autres mesures.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous