Reservé aux abonnés

Scandale du foyer de Mancy: une sous-commission va enquêter

Cyril Aellen, député PLR, ici en 2020, dirigera la sous-commission chargée d'enquêter sur le foyer de Mancy. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Dans l’affaire du foyer de Mancy, les députés genevois passent la vitesse supérieure. Lundi, la Commission du contrôle de gestion du Grand Conseil a décidé, à l’unanimité des membres présents, de constituer une sous-commission pour faire la lumière sur les dysfonctionnements.

Pourtant, la Commission de contrôle de gestion s’était autosaisie, en automne dernier, de cette problématique, lorsque furent révélés des cas de maltraitance dans ce foyer pour enfants et jeunes autistes sous l’égide de l’Office médico-pédagogique (OMP). En décembre dernier, elle communiquait ses conclusions. Mais la semaine dernière, une nouvelle enquête du Temps et de Heidi.news a mis au jour des témoignages glaçants d’ex-employés, qui démontrent que les maltraitances étaient répétées: des enfants traînés par les vêtements, violentés, privés de nourriture, laissés parfois dans leurs excréments. La conseillère d’Etat, Anne Emery-Torracinta, s’est alors dédouanée en expliquant que son «erreur consistait à croire que le problème ne concernait qu’un seul enfant».

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous