Reservé aux abonnés

Quand les robots deviennent des employés modèles

Image d'illustration. | Pixabay

Et le meilleur employé de l’année est… une intelligence virtuelle. Non, nous ne sommes pas dans un film de science-fiction. Mais bien dans la réalité. L’entreprise chinoise Vanke – l’une des plus grandes dans le secteur immobilier en Chine – a récemment distingué son employé, le robot Cui Xiaopan, représenté par un avatar féminin et travaillant à collecter les dettes. Ce dernier est considéré comme l’un des meilleurs employés de l’année 2021, ainsi que le rapporte le journal South China Morning Post. Selon Yu Liang, le président de la compagnie, Cui Xiaopan a prouvé beaucoup plus d’efficacité que les humains pour mettre la pression sur les débiteurs et leur rappeler de payer.

Pourquoi c’est intéressant… ou inquiétant. Selon une étude du cabinet de conseil Analysys, publiée la semaine dernière et également citée par le South China Morning Post, le nombre d’employés virtuels devrait croitre cette année dans l’empire du Milieu. Rien de vraiment très surprenant à cette évolution, cela dit, lorsque l’on sait que la Chine ambitionne d’être un leader mondial de l’intelligence artificielle à l’horizon 2030. Analysys considère également que cette nouvelle pression venue de ces salariés virtuels pourrait encourager les collaborateurs non virtuels à améliorer leurs performances.

link

Lire l'article de South China Morning Post

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous