| | News

Quand les parents d’élèves font appel à un avocat

Image d'illustration. | Pixabay

En classe, un élève lèche lascivement un bâton de colle devant son enseignante, puis fait mine de se masturber. Ce n’est pas la première fois qu’il adopte une attitude déplacée. Les parents sont convoqués pour une réunion. Le père s’emporte. Il estime que le comportement de son fils est normal pour un garçon en pleine puberté et accable l’enseignante.

A partir de là, la situation s’envenime, jusqu’à une plainte pénale de la mère contre l’enseignante pour atteinte à l’honneur. La prof aurait accusé son fils d’avoir importuné des filles et dit devant d’autres élèves qu’il aurait besoin d’un psychiatre. L’enseignante, qui conteste les faits, est finalement blanchie par le tribunal.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.