Reservé aux abonnés

Pourquoi parle-t-on de pénurie de personnel alors que certains peinent à trouver du travail?

Image d'illustration. katielwhite91 / 21 images/Pixabay

Les entreprises manquent d’employés et la Suisse traverse une forte pénurie de personnel. C’est un discours que l’on entend tous les jours chez les patrons, notamment. Qui soulignent que le chômage est à 2,0%, un taux historiquement bas. Certains travailleurs s’agacent pourtant: dans leur secteur, très concurrentiel, il leur est très difficile de trouver un emploi. Et le taux de chômage ne tient pas compte des 2’342 personnes en Suisse qui ont épuisé leurs droits aux prestations de l’assurance-chômage dans le courant du mois d’avril 2022.

Pourquoi on en parle. Le constat de celles et ceux qui peinent à trouver un emploi est bien réel. Et pourtant, celui des employeurs et des agences de recrutement qui cherchent désespérément certains profils l’est aussi. Explications.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous