Pourquoi les entreprises ont perdu leur bon sens et comment le retrouver

Image d'illustration. /mrkaushikkashish/Pixabay

Chaque semaine l'équipe du Flux «Apprendre & Travailler» vous présente un aperçu de la page Carrières du Temps, dans le cadre de la nouvelle collaboration entre les deux médias.

Nonante jours pour retrouver du bon sens au travail. C’est, malgré cette proposition accrocheuse, moins une recette qu’un état d’esprit que nous propose Martin Lindstrom dans son dernier livre Ministry of Common Sense, traduit en français par Eradiquez le bullshit dans votre entreprise: 90 jours pour retrouver le bon sens au travail.

L’idée? Mettre le doigt sur tout ce qui est absurde et frustrant dans nos quotidiens professionnels et opérer des changements. C’est que le Danois Martin Lindstrom, fondateur et président de Lindstrom Company, société spécialisée dans la transformation d’entreprises, a coaché de nombreuses entreprises à travers le monde. Le Temps l’a interviewé.

Pourquoi c’est important. Toutes les personnes qui ont travaillé dans une grande entreprise se reconnaîtront dans l’ouvrage de Martin Lindstrom. De l’outil technologique qui complique la vie plus qu’il ne la simplifie aux réunions inutiles, en passant par la nécessité de faire valider par cinq personnes un processus pourtant sans enjeu: l’auteur identifie avec humour les incohérences des entreprises et donne, aussi, des outils concrets pour en finir avec le non sens.

link

[Lire l'article du Temps]https://www.letemps.ch/economie/plus-lentreprise-grandit-plus-sens-manque)