Reservé aux abonnés

Numérique à l’école: ce que la pandémie a changé

Cours d'éducation numérique débranchée dans une école primaire vaudoise. | Keystone / Laurent Gilliéron

Le 13 mars 2020, il y a deux ans, c’est la stupéfaction en Suisse: le Conseil fédéral annonce la fermeture des écoles pour freiner la pandémie de Covid-19. Avec la mise en place dans l’urgence des cours à distance, le numérique se retrouve alors au centre de l’attention. Comment son usage dans les classes a-t-il évolué depuis? Les écoles suisses n’ont pas connu de révolution digitale. Mais la crise sanitaire a servi d’accélérateur, en faisant tomber les résistances de certains enseignants ou en installant durablement des outils jusqu’ici absents dans le quotidien des élèves.

Pourquoi c’est intéressant. «La pandémie a permis de démystifier le numérique», souligne Christophe Cattin, le président de la Commission pour l’éducation numérique, un organe de la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous