| | Interview

Qui sont les étudiants du mouvement Education Sans Certificat et que veulent-ils?

A Lausanne, 2000 personnes se sont réunies contre l'obligation du pass sanitaire dans les hautes écoles et universités. | Keystone / Laurent Gilliéron

Mardi 21 septembre à Lausanne, 2000 personnes étaient réunies pour manifester leur opposition au certificat Covid dans les universités et les hautes écoles. A l’origine du mouvement se trouve le collectif Education Sans Certificat (ESC), de création récente, et dont le noyau dur est constitué d’une dizaine d’étudiants. Nous avons demandé à l’une d’entre eux, Laëtitia Hasni, de nous expliquer leurs revendications.

Pourquoi on en parle. Dans la foule hétérogène postée devant le Palais de Rumine hier, certains ont brandi des pancartes dénonçant une dictature sanitaire, d’autres ont lancé des «Berset, démission!». D’autres encore, ont refusé de parler à notre rédaction, nous sommant de partir, les journalistes n’étant pas les bienvenus. A l’heure où le certificat Covid divise la société, des questions émergent, notamment sur les liens éventuels entre le collectif ESC et d’autres mouvement d’opposition au pass sanitaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.