Reservé aux abonnés

Neuchâtel repense les structures de sa formation professionnelle

Neuchâtel veut centraliser la gestion des formations professionnelles (photo d'illustration) | Keystone / Martial Trezzini

Neuchâtel entend se doter d’une structure cantonale unique pour superviser l’ensemble de sa formation professionnelle. Baptisé CPNE - pour Centre de formation professionnelle neuchâtelois -, le projet devrait être transmis pour examen au Grand conseil cet été.

De quoi on part. Actuellement, ce sont quatre centres répartis sur le territoire qui assurent la formation professionnelle: le Centre professionnel du Littoral neuchâtelois à Neuchâtel (CPLN), le Centre interrégional de formation des Montagnes neuchâteloises au Locle et à La Chaux-de-Fonds (CIFOM), le Centre professionnel des métiers du bâtiment à Colombier (CPMB) et une partie du Lycée Jean-Piaget à Neuchâtel (pour les maturités professionnelles commerciales). Autant d’institutions indépendantes les unes des autres et dotées de directions propres.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous