| | News

Migros relève son salaire minimum

Dans un magasin Migros. | Keystone / Georgios Kefalas

Migros a annoncé ce mardi 2 novembre, par communiqué de presse, qu’il allait relever à 4100 francs son salaire minimum à partir du 1er janvier 2022. Les salaires de référence pour les personnes qualifiées seront pour leur part adaptés d’ici le 31 mars 2023: les apprentis se verront ainsi attribuer 4200 francs en deuxième année, 4300 francs en troisième année et 4500 francs en quatrième année. Les autres membres du personnel se verront accorder des ajustements de salaire au cas par cas selon des critères de fonction et de performance, a précisé le groupe, qui va augmenter sa masse salariale de 1% en 2022.

Pourquoi on en parle. Le géant orange est le premier employeur privé de Suisse, avec plus de 100’000 collaborateurs. Il était notamment depuis quelques mois sous la pression de ses employés, qui jugeaient avoir travaillé dur pendant la pandémie et réclamaient des augmentations de salaire suite aux performances commerciales et financières de l’exercice 2020. L’an dernier, Migros a en effet enregistré une hausse de 4% de son chiffre d’affaires consolidé à 29,8 milliards de francs, en raison d’une croissance de la demande dans ses magasins de détail et dans le commerce électronique. Sous l’effet de cessions — notamment Globus —, son bénéfice a également bondi à 1,76 milliard de francs. En excluant ces effets exceptionnels, le bénéfice du groupe s'est élevé à 555 millions de francs, contre 335 millions en 2019.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.