| | News

Les universités romandes goûtent toujours davantage aux menus végétariens

Certaines universités romandes ont instauré une journée végétarienne par semaine sur le campus. | Pixabay

A l’Université de Berlin, la viande est bannie des 34 cafétérias de l’établissement. Plus proche de nous, à l’Université de Lucerne, on ne trouvera plus non plus de viande ou de poisson à la cantine, uniquement auprès des food trucks. Dans les établissements romands, les stratégies diverses témoignent d’une préoccupation croissante pour les questions écologiques.

Pourquoi on en parle. Si le certificat Covid inquète grandement à l’occasion de cette rentrée universitaire, il ne s’agit pas de la seule problématique qui pose des questions de société. Toujours davantage de projets au sein des universités vont dans le sens d’une réduction de la viande. L’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ouvre d’ailleurs cette rentrée Le Native, un restaurant 50% végétarien 50% vegan, donc entièrement sans viande ni poisson.

Cet article est réservé aux abonnés.