| | News

Les transports publics s'adaptent au télétravail

Sur un quai de la gare de Lausanne | KEYSTONE/Laurent Gillieron

Le télétravail ne modifie pas seulement notre organisation professionnelle et personnelle, mais également notre façon de nous déplacer et la fréquence de nos déplacements. Nous prenons le train, le bus ou le métro moins souvent pour nous rendre à notre bureau. Souvent nous ne savons d’ailleurs pas vraiment quand nous allons le prendre, cela pouvant varier d’une semaine sur l’autre.

Pourquoi on en parle. Dans ce nouveau contexte, les transports publics adaptent leur offre, d’autant que la crise sanitaire liée à la pandémie les a lourdement frappés: ils enregistrent une fréquentation en baisse de 25% par rapport à celle de 2019. Mercredi 1er septembre, en conférence de presse, l’organisation faîtière des transports publics Alliance SwissPass a présenté plusieurs projets dans ce sens, s’appuyant sur les résultats d’une étude de marché menée l’automne dernier. Avec comme idée de proposer de la flexibilité, tant dans la tarification que dans l’usage. Et comme objectif clair, celui de “ramener la clientèle dans les transports publics et la convaincre à nouveau de leurs nombreux atouts”, ainsi que l’a précisé Helmut Eichhorn, directeur de l’Alliance SwissPass.

Cet article est réservé aux abonnés.