| | Reportage

Les devoirs sont un droit pour les jeunes requérants de Genève

Des bénévoles de la Croix-Rouge genevoise pour l'aide aux devoirs, au centre d'hébergement de Rigot, à Genève. | DR

La pandémie s’est montrée particulièrement impitoyable avec la scolarité des enfants résidant dans les centres d’hébergement collectifs. Pour venir en aide à ces élèves, la Croix Rouge genevoise fournit un soutien aux devoirs dans huit établissements du canton. Reportage au centre de Rigot, à deux pas des Nations unies.

Dans les nombreux couloirs externes des immeubles en bois, on entend les échos d’enfants qui jouent. Ils sont une trentaine à résider au centre de Rigot, tous âges confondus. Pour eux, les bénévoles de la Croix-Rouge genevoise se bousculent au portillon. Les aides aux devoirs, qui ont lieu chaque mardi dans cet établissement, connaissent un grand succès, tant auprès des répétiteurs volontaires qu’auprès des élèves âgés de 12 ans et moins. Une initiative qui rejoint celle d’autres associations, à l’instar de Caritas, du Centre social protestant ou encore de Reliance.

À l’entrée de ce bâtiment, qui ressemble aux baraquements militaires d’antan, deux agents de sécurité discutent tranquillement. «L’activité a lieu là-bas, tout au fond», indique l’un deux, en pointant le bout d’un couloir.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.