Reservé aux abonnés

Perquisition et interpellations au foyer de Mancy

Le foyer genevois de Mancy fin janvier. | Eddy Mottaz

L’établissement qui accueille de jeunes autistes a été perquisitionné lundi, annonce le Ministère public genevois dans un communiqué. Trois collaborateurs ont été interpellés.

Nouveau rebondissement dans le scandale du foyer de Mancy où des éducateurs sont soupçonnés d’avoir maltraité de jeunes autistes comme le révélaient Le Temps et Heidi.news fin janvier. Ce lundi, l’établissement spécialisé situé sur la commune de Collonge-Bellerive et géré par l’Office médico-pédagogique a été perquisitionné, annonce le Ministère public genevois dans un communiqué.

«Simultanément, la police a interpellé trois collaborateurs de ce foyer, qui sont actuellement entendus en qualité de prévenus, précise le communiqué. Il leur est reproché d’avoir administré à une résidente des médicaments qui ne lui avaient pas été prescrits et d’avoir ainsi mis sa santé, voire sa vie, en danger.»

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous