Reservé aux abonnés

La Suisse veut promouvoir son système scolaire dans les pays pauvres

Des élèves de quatrième année primaire, suivent un cours d'éducation numérique à l'aide d'une tablette. KEYSTONE/Laurent Gillieron

Proposer aux pays plus pauvres de s’inspirer du modèle suisse pour créer ou améliorer leur système éducatif: c’est ce que souhaite mettre en œuvre la Confédération. Mardi, à Berne, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a présenté son «mariage» avec l’agence Movetia, qui doit permettre d’atteindre cet objectif, inscrit dans une vision d’entraide internationale.

Qu’est-ce que ça veut dire? Aujourd’hui, plus de 263 millions d’enfants dans le monde ne sont pas scolarisés. Au Niger par exemple, seuls 17% des élèves finissent l’école obligatoire. L’éducation constitue un défi redoutable pour les pays du Sud, soumis à une forte croissance démographique.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous