Reservé aux abonnés

La semaine de quatre jours, avenir ou utopie?

Image d'illustration. /Pixabay

La semaine de quatre jours avec salaire à 100%, une utopie ou le futur du monde du travail? L’idée, venue du Japon, ferait son chemin en Suisse, avec quelques entreprises pionnières, pouvait-on lire cette semaine dans les médias.

On peut en effet signaler le cas de la multinationale Japan Tobacco International, basée à Genève, qui prévoit de lancer cette année un essai pilote dans certains marchés pour ceux qui souhaiteraient travailler sur quatre jours. Elle n’a pas souhaité en dire davantage à Heidi.News. Une initiative de la gauche et de la Communauté d'action syndicale genevoise réclame de son côté une réduction du travail hebdomadaire de 41 à 32 heures d’ici 2030, sans baisse de salaire.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous