Une école Rudolf Steiner de Bâle déroule la propagande du Kremlin

Entrée de l'école Rudolf Steiner à Bâle. Rudolf Steiner Schule Basel

Dans la matinée de mercredi 1er juin, les élèves de secondaire de l’école Rudolf Steiner de Bâle ont eu droit à une conférence sur le thème de la guerre en Ukraine. Le problème? Elle a été présentée par l’historien controversé Daniele Ganser, qui aurait défendu les thèses du Kremlin devant les 150 jeunes, selon la SRF.

Pourquoi on en parle. Longtemps considéré comme historien et scientifique modèle, Daniele Ganser est aujourd’hui surtout vu comme un théoricien du complot. Il n’est plus autorisé à donner des conférences dans plusieurs universités et hautes écoles du pays. Sa présence à l’école Rudolf Steiner a fait controverse.

Il a défendu que les Etats-Unis sont à l’origine du conflit. Les manifestations de l’Euromaïdan qui ont eu lieu en 2014 seraient, selon lui, un coup monté par la CIA. Interrogé par la SRF, Ulrich Schmid, professeur de culture et de société russes à l'Université de Saint-Gall, assure qu’il s’agit d’une théorie sans fondement :

«C'est une thèse diffusée depuis longtemps par le Kremlin. Il est vrai que de nombreuses ONG américaines ont soutenu la reconstruction de la société civile après l'effondrement de l'Union soviétique. Mais dire que les événements de l’Euromaïdan étaient un coup d'Etat orchestré par les USA, c'est faux.»

L’école a organisé la conférence dans le secret. Elle a été faite durant les heures de cours, n’a pas été annoncée sur le site de l’école et les parents n’ont pas été mis au courant. Certains d’entre eux n’ont pas apprécié la démarche, rapporte la SRF. L’école a répondu à la radio publique que la présentation de Daniele Ganser a été organisée dans le cadre d’une série de conférences sur la guerre en Ukraine. Le but: encourager les étudiants à écouter des thèses controversées afin qu’ils se forgent leur propre opinion.

Des liens russes et anthroposophes. Daniel Ganser a fait plusieurs apparitions dans le média d’état russe Russia Today, où il est apprécié pour ses positions contre l’OTAN et les USA. Il a notamment déclaré en 2015, à propos du conflit en Ukraine, que:

«[…] nous vivons une guerre médiatique. […] les gens en Suisse, en Allemagne, en Italie, en France, en Estonie, en Lettonie et dans d'autres pays sont amenés à croire que la Russie est le vrai problème».

Dans un thread sur Twitter, le journaliste Olivier Rautenberg met aussi en avant les liens entre l’historien et le mouvement anthroposophe. Daniele Ganser aurait étudié pendant douze ans à l’école Rudolf Steiner de Bâle. Depuis 2007, celui-ci intervient régulièrement dans diverses institutions anthroposophiques.

Selon le journaliste, il serait également proche de mouvances conspirationnistes, comme le «Mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre». Celui-ci l’a notamment rapproché de groupes d’extrême droite, tel que le parti politique allemand AfD ou le journal néofasciste Compact.

link

A lire sur SRF