| | News

La pandémie, un frein aux déplacements... jusqu'à quand?

Keystone

Des routes désertées et des transports publics vides. Au plus fort de la pandémie, nous avons tous et toutes ou presque été les témoins de cette drôle de réalité. Elle se traduit désormais en chiffres, publiés mardi dans une analyse de données issues du microrecensement mobilité et transports réalisée conjointement par l'Office fédéral de la statistique et l’Office fédéral du développement territorial. La période d’observation s’étend du 10 janvier au 6 mars 2021.

Parmi les données marquantes, celles-ci: les trajets quotidiens pour se rendre au travail ont diminué de moitié chez les personnes ayant la possibilité de travailler chez elles, passant de 18,3 km début 2020 (avant la pandémie) à 9,5 km début 2021, a rapporté l’ATS. Globalement, la distance journalière moyenne par personne était en 2021 de 31% inférieure à celle parcourue au cours de la même période de l’année précédente, sachant que seuls les trajets en Suisse ont été pris en compte.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.