Reservé aux abonnés

«Je n’ai jamais eu d'étudiantes aussi engagées que les femmes qataries»

Le professeur en leadership italo-suisse Guido Gianasso. | DR

Tel un bon (italo) suisse, Guido Gianasso est en avance à notre rendez-vous. Nous avons rencontré le professeur de leadership lors de notre visite au Qatar pour le World Innovation Summit for Education en décembre. L’occasion d’un échange à une terrasse du centre ville de Doha, à deux pas d’HEC Paris, où il enseigne depuis maintenant plus d’un an.

Après une carrière de presque trente ans dans les ressources humaines (chez Crédit Suisse, IATA et à la Banque mondiale, entre autres), Guido Gianasso a rejoint le monde académique. Il a notamment enseigné à l’Université de Genève comme professeur invité, ainsi qu’à Singapour comme Professeur de Leadership et Vice-Doyen de façon permanente. Avant de rejoindre HEC Paris au Qatar et, plus récemment encore, de devenir le responsable académique d’une nouvelle filiere d’HEC Paris en Arabie saoudite, lancée ce mois de janvier. Interview.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous