Reservé aux abonnés

Genève: la directrice de l’OMP est suspendue

Anne Emery-Torracinta. | Keystone / Martial Trezzini

La directrice de l’Office médico-pédagogique de Genève Sandra Capeder n’est plus à son poste, révèle Le Temps ce mercredi après-midi. Les collaborateurs en ont été informés mardi 7 décembre. Deux personnes ont été nommées ad interim pour la remplacer. Le Département de l’instruction publique ne commente pas, mais ne dément pas l’information. 

Pourquoi on en parle. L’OMP se trouve dans la tourmente depuis la rentrée de septembre. Les syndicats avaient alors dénoncé une situation délétère dans cet office en charge de l’enseignement spécialisé dans le canton, et l’attitude autoritaire de sa directrice. La pression était encore montée d’un cran fin septembre, avec la mise au jour d’importants dysfonctionnements dans un foyer pour jeunes autistes, celui de Mancy, également par Le Temps. La semaine dernière, l’OMP était encore épinglé par une enquête d’Heidi.news sur 155 élèves à besoins particuliers relégués en liste d’attente pour un soutien spécialisé.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous