Reservé aux abonnés

Genève et Vaud accueillent près de 1000 écoliers ukrainiens

Deux jeunes réfugiées dans une structure d'hébergement de l'EVAM, à Gand (VD). | Keystone / Valentin Flauraud

La conseillère d’Etat genevoise chargée de l’instruction publique (DIP), Anne Emery Torracinta, a présenté le 3 mai le dispositif d’accueil pour les écoliers ukrainiens ayant fui la guerre. Le journal Le Temps y était. L’enjeu essentiel de l’intégration des élèves reste l’apprentissage du français, a souligné la ministre socialiste. Du côté de Vaud, la cheffe du Département de la formation, Cesla Amarelle, a expliqué à la presse que le canton fait face à une situation «inédite».

A Genève. Le canton compte quelque 384 enfants scolarisés qui ont fui l’Ukraine. Dont un peu plus des deux tiers dans l’enseignement primaire, précise Le Temps.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous