Facebook incite ses cadres à dénoncer les employés peu performants

Mark Zuckerberg, patron de Facebook, le 30 avril 2014 à San Francisco. | Keystone / AP / Ben Margot

«Identifier et dénoncer» les employés avec de «faibles performances» pour les pousser vers la sortie. Tel était le contenu d’un memo adressé en interne vendredi 8 juillet aux cadres de Meta, la maison-mère de Facebook, aux cadres de ses services d’ingénieurs, rapportait le média américain The Information dans un article du 11 juillet.

«Chaque manager doit penser à chaque personne de son équipe et à la valeur qu'elle apporte à Meta», a écrit Maher Saba, responsable du travail à distance et de l'ingénierie. En Suisse, Facebook a des bureaux à Zurich.

Pourquoi on en parle. La directive a été communiquée alors que le géant américain cherche à diminuer ses effectifs. Début juillet, Meta avait annoncé réduire ses projets d'embauche d'ingénieurs d'au moins 30% en 2022.

C’est que le nombre d’utilisateurs Meta a baissé à 2,8 milliards dans le monde sur l'ensemble de ses plateformes (Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp) et que son chiffre d'affaires s’est réduit, atteignant tout de même 34 milliards de dollars en 2021. Son cours en bourse a ainsi été divisé par deux depuis le début de l'année 2022.

Au-delà de la revue à la baisse des créations de postes, Meta va laisser des emplois vacants, avec l’idée d’augmenter la pression afin d'évincer ceux incapables d'atteindre les nouveaux objectifs. Le patron de Meta, Mark Zuckerberg avait prévenu en interne:

«De manière réaliste, il y a probablement un tas de personnes dans l'entreprise qui ne devraient pas être ici.»

link

Lire l'article en français de BFMTV