| | News

«Etre déjà en examens, ça nous semble un peu irréel»

Image d'illustration. | Keystone / Gaëtan Bally

Ce témoignage est extrait de notre newsletter hebdomadaire consacrée à l'éducation et ses grands enjeux «Le Point fort éducation». C'est gratuit, inscrivez-vous!

Dans le canton de Genève, les examens de maturité ont officiellement démarré le mardi 25 mai. Comment cette étape qui vient couronner 15 ans de scolarité est-elle vécue par les élèves après de longs mois chamboulés par la pandémie et marqués par l’incertitude? Clémentine, en quatrième année au Collège Emilie-Gourd, nous a fait part de ses impressions.

«Il y a un grand sentiment de fatigue chez tout le monde. Tous les événements qui permettent d’habitude de relâcher la pression en dernière année ont été annulés. On n’a pas pu partir en voyage d’étude, pas pu organiser la cérémonie des Pierres jaunes, une tradition à Emilie Gourd où on distingue les profs, le plus drôle, le plus strict… Les journées à thèmes et les activités n’ont pas pu avoir lieu.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.