| | News

Entre enseignants vaccinés ou non, un traitement différencié?

Pixabay

Le directeur du Département tessinois de l’instruction publique, Manuele Bertoli, a envoyé une lettre à tous les enseignants de son canton fin juillet les invitant à se faire vacciner. Il y indique que les autorités réfléchissent à un traitement différencié, avec la possibilité pour ceux qui ont franchi le pas de se passer de masque à la rentrée, mais pas pour les autres.

Pourquoi c’est intéressant. Les enfants jusqu’à 12 ans n’ont pour l’heure pas accès au vaccin contre Covid. Et chez les adolescents, la couverture vaccinale des 12-20 ans dépasse tout juste 20%. Les écoles sont ainsi identifiées comme un lieu où le virus risque de beaucoup circuler, en particulier avec la progression du variant Delta. Dans ce contexte, la vaccination des enseignants se trouve au cœur des débats de la rentrée scolaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.