| | Radar

En Suisse, toujours plus d'étudiants veulent devenir profs

Cette rentrée, la HEP Vaud enregistre 147 étudiants de plus que l'année dernière | Keystone / Laurent Gilliéron

Devenir prof? La perspective séduit, relève Le Quotidien Jurassien. La plupart des Hautes écoles pédagogiques (HEP) du pays enregistrent une tendance à la hausse dans leurs effectifs. A la HEP BEJUNE (Berne, Jura, Neuchâtel) ainsi qu’à Fribourg, c’est la formation pour le primaire qui a la cote. Du côté de Vaud, les formations postgrades et la filière pédagogique spécialisée ont du succès. Quant à Genève, si l’on dénote plus de candidatures pour l’enseignement spécialisé, le canton — qui forme les futurs enseignants à l’Université — ne constate pas d’augmentation du nombre d’étudiants.

Pourquoi cet engouement. Il n’y aurait pas d’explication arrêtée, affirme Le Quotidien Jurassien. Néanmoins, plusieurs éléments se profilent pour éclaircir ce regain d’intérêt: l’attrait pour une profession perçue comme essentielle en temps de pandémie, le côté professionnalisant des formations qui contiennent de nombreux stages, et les salaires plutôt attractifs. Le changement des conditions d’admissions dans plusieurs cantons, à l’instar de la fin du numerus clausus à Fribourg, pourrait aussi jouer un rôle.

link

A lire dans Le Quotidien Jurassien

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.