| | News

Congé paternité: les employeurs privés plus généreux que l’administration cantonale 

Image d'illustration. | Gaëtan Bally / Keystone

Il y a un an, quasiment jour pour jour, le peuple suisse disait Oui au congé paternité à 60,3%, lors de la votation populaire du 27 septembre 2020. D’une durée légale de deux semaines, soit dix jours ouvrables de congé, ce dernier est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Selon une étude, les employeurs privés prennent mieux en compte les besoins des jeunes pères que les administrations cantonales ou le secteur de l’artisanat et de la santé.

Pourquoi on en parle. Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses s’est beaucoup impliquée dans l’obtention de ce nouveau congé. Elle a présenté ce jeudi 30 septembre, lors d’une conférence de presse, les résultats de son enquête «Baromètre Conditions de travail», menée en coopération avec la Haute école spécialisée bernoise.

Cet article est réservé aux abonnés.