| | News

Comment Microsoft s’est imposé dans les écoles romandes

Keystone/AP / Thibault Camus

La pandémie et le basculement inattendu vers l’école à distance au printemps 2020 ont poussé les écoles suisses à adopter de nouveaux outils numériques. Zoom, Google Classroom, Teams, Moodle… Les cantons romands ont parfois tâtonné. Mais à l’heure du bilan, le constat est clair: c’est Microsoft qui a raflé la mise. A part Genève, tous utilisent désormais la plateforme en ligne de solutions pour l’éducation du géant américain appelée «M365», qui va bien au-delà de la visioconférence.

Pourquoi c’est intéressant. Les cantons soulignent la cohérence de ce choix et l’efficacité des outils de Microsoft. La présence d’un contrat-cadre négocié par Educa, l’agence spécialisée dans la numérisation de l’éducation des cantons et de la Confédération, a par ailleurs facilité la démarche. Mais cette généralisation soulève aussi des questions, car séduire dans les écoles les utilisateurs de demain est un enjeu de taille pour les géants de la tech.

Cet article est réservé aux abonnés.