Reservé aux abonnés

Ces «universités» privées genevoises aux diplômes non reconnus

Image d'illustration | Keystone / Salvatore Di Nolfi

À Genève, les universités privées profitent de la réputation internationale de la ville pour séduire les étudiants. Une enquête, lancée par le Geneva Observer en mai puis prolongée par la RTS, dénonce certaines de ces institutions qui délivreraient des diplômes non reconnus par la Confédération.

Pourquoi c’est important. Le canton accueille 13 universités privées, majoritairement réparties à proximité des organisations internationales sur la rive droite. En moyenne, le prix d’un semestre de Bachelor dépasse les 10 000 francs. Des prix exorbitants qui ne garantissent pourtant pas d’accréditation suisse, bien que la plupart des diplômes soient reconnus par d'autres pays.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous