AVS21: les femmes travailleront jusqu'à 65 ans

Manifestation à Berne contre le démantèlement des rentes le 18 septembre 2021. | Keystone / Peter Schneider

Ça y est, alors que la dernière réforme du premier pilier remonte à 1997, le parlement a adopté ce mercredi 15 décembre la réforme AVS21, portant l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, soit une année supplémentaire. AVS21 devrait entrer en vigueur en 2023. Mais la gauche a d’ores et déjà annoncé un référendum.

Que comporte la réforme. Face au vieillissement de la population et afin de garantir le niveau des prestations ainsi que l’équilibre financier de l’assurance maladie d’ici à 2030, un ensemble de mesures a été décidé, comme le détaille Le Temps.

La hausse de l’âge de référence de la retraite pour les femmes se fera progressivement, en quatre étapes de trois mois chacune, à partir de l’entrée en vigueur de la réforme. Pour atténuer les effets, un régime de compensations sera mis en place pour les femmes nées entre 1960 et 1968 — en considérant une entrée en vigueur de la réforme en 2023.

Les femmes souhaitant prendre une retraite anticipée pourront la prendre au maximum trois ans avant l’âge de référence, soit à partir de 62 ans.

Taux de TVA augmenté. Pour couvrir les besoins financiers de cette réforme, une augmentation du taux de TVA de 0,4 point est prévue. Cette mesure devrait rapporter annuellement 1,4 milliard de francs. Un temps envisagé, l’idée d’apporter une partie des bénéfices de la Banque nationale suisse à l’AVS a finalement été abandonnée.

link

A lire sur Le Temps