Reservé aux abonnés

Au-delà de Mancy, d'autres violences dans une école spécialisée genevoise

Dessin: Leyla Goormaghtigh pour Le Temps et Heidi.news

Des parents dénoncent les maltraitances subies par leur enfant en 2018 et 2019 à l’école de Rouelbeau qui, comme le foyer de Mancy, dépend de l’Office médico-pédagogique

Et si le scandale de Mancy n’était pas un cas isolé? Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un foyer mais d’une école spécialisée, celle de Rouelbeau, situé sur la commune de Meinier, qui accueille des jeunes souffrant de divers troubles du comportement ou de l’attention mais sans déficience intellectuelle. Le Temps et Heidi.news ont pris connaissance de plusieurs cas d’élèves maltraités dans cet établissement genevois géré par l’Office médico-pédagogique (OMP), lequel dépend du Département de l'instruction publique (DIP).

Gifle, prise au collet, placage au sol ou encore enfermement: deux familles témoignent, sous le couvert de l’anonymat, des violences subies par leur enfant entre 2018 et 2019.

Lire notre dossier complet: Les enfants brisés de Mancy

Après le choc, ces parents racontent leur parcours du combattant pour alerter toute la chaîne hiérarchique jusqu’à la ministre de tutelle en personne, Anne Emery-Torracinta. Le Temps et Heidi.news ont pu consulter ces courriers et e-mails, qui attestent de leur détermination à être entendus. Dans les deux cas, les familles ont décidé de retirer leur enfant de l’établissement. Interrogé, le DIP reconnaît que des problèmes ont eu lieu à Rouelbeau (lire ci-dessous).

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous