| | News

A l'uni, des examens quel qu'en soit le prix

Comme en 2020, la majorité des étudiantes et étudiants de l'EPFL passeront leurs examens en présentiel et masqués.| Keystone / Laurent Gilliéron

«D’ordinaire, les examens représentent un moment stressant et anxiogène. Mais là, c’est encore pire», lâche Baptiste, étudiant en master à l’Université de Genève. Entre les approches drastiquement différentes des universités, une communication pas toujours claire et des institutions qui changent d’avis au dernier moment, cette session hivernale d’examens s’annonce compliquée.

Pourquoi on en parle. Les examens débutent cette semaine pour des milliers d’étudiantes et étudiants suisses. Or au cours des sept derniers jours, le pays a enregistré entre 20 et 30'000 nouveaux cas quotidiens. Malgré ce contexte tendu, la plupart des universités romandes ont opté pour des examens en présentiel, avec les mesures de protection déjà en vigueur durant le semestre, dont le port du masque, le maintien des distances et l’obligation du certificat Covid ou d’une attestation de test délivrée par l’université.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!