| | Radar

A Genève, un référendum attaque la réforme du cycle d’orientation

Elèves de l'école secondaire. Image d'illustration. | KEYSTONE/Christian Beutler

Le vendredi 12 novembre, la réforme du cycle d’orientation CO22 était acceptée au Grand Conseil genevois. Dans la foulée, le PLR et l’UDC annonçaient leur intention de lancer un référendum pour combattre le projet. Ralliés par les Vert’Libéraux, ils ont mis leur menace à exécution ce lundi, indique Le Temps. Les partis ont désormais jusqu’au 10 janvier pour récolter les 5400 signatures nécessaires. Si cette étape aboutit et que la population genevoise est amenée à voter, l’entrée en vigueur de la refonte sera repoussée, détaille Le Temps.

Pourquoi c’est intéressant. Le nouveau système voulu par le Département de l’instruction publique supprime les sections. Il instaure des classes mixtes avec des niveaux différenciés pour les deux premières années. La troisième année, les élèves seront répartis en deux voies séparées. La droite s’inquiète d’un nivellement par le bas et reproche au DIP une réforme pensée «sans bilan approfondi du système actuel». Les enseignants, de leur côté, on fait part de leurs craintes de devoir gérer davantage de mixité dans les classes sans qu’on leur en donne les moyens. Pour autant, ils ne soutiennent pas le référendum et ont choisi de privilégier le dialogue pour «faire de la réforme quelque chose de bien».

link

Lire l'article du Temps

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.