| | News

5 pistes pour parler de diversité affective et sexuelle à l'école

Image d'illustration Keystone / Darko Vojinovic

Faut-il parler des questions touchant à l’homosexualité et à l’identité de genre aux enfants? Et faut-il le faire à l’école? «Oui», affirme Seema Ney, de l’Unité vaudoise de promotion de la santé et prévention en milieu scolaire (Unité PSPS). Pour elle, l’enjeu est de réfléchir à comment les professionnels de l’enseignement peuvent aborder ces sujets tout au long de la scolarité.

Pourquoi il faut aborder le sujet. Le 26 septembre dernier, un net «Oui» au mariage pour tous est sorti des urnes helvétiques. Mais en Suisse, une réalité alarmante demeure: à l’école comme ailleurs, les jeunes homosexuels et lesbiennes — ou les enfants que leurs pairs identifient comme tels — font face à davantage de harcèlement et intimidation entre élèves. Toutefois, des solutions existent. Elles passent par le dialogue, l’écoute et la prévention, notamment dans un cadre scolaire.

Cet article est réservé aux abonnés.