Réservé aux abonnés

SONDAGE - Les jeunes boivent de l'alcool moins souvent, mais en plus grande quantité

Réponses des 18-25 ans au sondage sur la consommation d'alcool des Romands du 5 au 7 septembre 2022. | About You

Pendant l’été, avec le soleil qui s’attarde sur les terrasses et au bord des lacs, les apéros ont tendance à se succéder. Mais quel est notre rapport à la consommation d’alcool? Heidi.news a cherché à en savoir plus avec un sondage questionnant cette problématique. Il en ressort que les jeunes ont tendance à boire moins souvent, mais plus que leurs aînés.

Pourquoi un tel sondage. L’alimentation est au centre de la majorité des problématiques actuelles: environnement, changement climatique, santé, économie, politique, société, mais aussi innovation, recherche et science. Les enjeux alimentaires sont abordés depuis l’automne 2021 sur Heidi.news, il s’agit aujourd’hui de sonder les préoccupations des jeunes de 18 à 25 ans. Ce sondage mensuel aide à définir les grandes lignes des comportements alimentaires des jeunes adultes romands.

A lire aussi SONDAGE - Trois quarts des Romands voyagent aussi dans l’assiette

Le sondage. Mené par Heidi.news et About You les 5, 6 et 7 septembre, il évalue notre consommation d’alcool et son aspect social. Les questions ont été envoyées à plus de 12’828 personnes via l’application de l’institut de sondage et plus de 8’400 d’entre elles ont répondu. Une grande partie du panel est constitué de jeunes de 18 à 25 ans.

Les détails. Trois questions ont été posées aux usagers d’About You.

1. Consommes-tu de l’alcool chaque semaine?

Réponse: Pour 41,2% des répondants, la réponse est oui. Plus la tranche d’âge augmente et plus la proportion est grande. Plus de la moitié des 56 ans et plus boivent de l’alcool chaque semaine.

Réponses à la question 1, sondage sur la consommation d'alcool des Romands du 5 au 7 septembre 2022. | About You

2. Ressens-tu une pression sociale qui te pousse à boire de l’alcool?

Réponse: 25,7% des personnes qui boivent chaque semaine ressentent une pression sociale qui les pousse à consommer de l’alcool. Ce sont les jeunes qui sont le plus touchés par ce phénomène puisque jusqu’à 25 ans, ils sont 29% à le ressentir. Plus on vieillit et plus la proportion baisse.

Réponses à la question 2, sondage sur la consommation d'alcool des Romands du 5 au 7 septembre 2022. | About You

3. En général, quand tu bois de l’alcool, bois-tu plus de 3 verres?

Réponse: 58,3% des personnes qui boivent de l’alcool hebdomadairement boivent plus de trois verres. Plus les répondants sont jeunes et plus le taux de personnes qui boivent plus de trois verres augmentent. Les moins de 18 ans sont 74% à répondre oui à cette question, alors que les 56 ans et plus ne sont que 24%.

Réponses à la question 3, sondage sur la consommation d'alcool des Romands du 5 au 7 septembre 2022. | About You

L’analyse. Deux Suisses romands sur cinq consomment de l’alcool au moins une fois par semaine. Plus ont est âgé, plus cette proportion augmente, par contre, ce sont les jeunes qui boivent les plus grandes quantités. Pour plus des deux tiers d’entre eux, l’apéro ne s’arrête pas à un ou deux verres. Et même chez ceux qui ne boivent pas chaque semaine, la tendance à boire plus de trois verres reste importante.

La tendance du binge drinking ou «biture express» en bon français n’est probablement pas étrangère à ces résultats. Cette habitude de consommation qui vient du Royaume-Uni consiste à boire de très grandes quantités d’alcool en très peu de temps. Elle préoccupe particulièrement les milieux de la santé et de la prévention.

Les jeunes semblent aussi plus prompts à se laisser influencer par leur entourage pour consommer de l’alcool. Presque un tiers d’entre eux ressentent une certaine pression pour consommer de l’alcool.

Zoom sur les 18-25 ans. Ils sont 39% à consommer de l’alcool au moins une fois semaine, ce qui n’est pas la proportion la plus élevée.

29% de ceux qui consomment de l’alcool hebdomadairement ressentent une pression sociale, alors que 22% de ceux qui ne boivent pas chaque semaine la ressentent.

Consommer de l’alcool toutes les semaines implique également de boire plus en une fois: 69% ingurgitent plus de trois verres par soirée, contre 41% pour ceux qui ne boivent pas chaque semaine.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter