Réservé aux abonnés

Quels dégâts agricoles après la vague de chaleur?

Un systeme d'arrosage dans un champ de blé d'un domaine agricole dans le bois de Finges, entre Sierre et Susten, le 17 juin 2022. | Keystone / Jean-Christophe Bott

Après des pointes de température frisant les 37 degrés à Neuchâtel et Sion, la Suisse commence, de nouveau, à respirer. La dernière vague de chaleur, qui s’est distinguée par sa précocité et son intensité, a mis à rude épreuve les organismes. Tous les organismes, végétaux et bétail compris. Quels dégâts agricoles a engendré cet événement climatique extrême, catalysé par le réchauffement climatique?

Pourquoi c’est crucial. Les événements climatiques extrêmes – vagues de chaleur ou de froid, inondations, etc. – sont sources de pertes dans le milieu agricole. En 2003, en Suisse, celles-ci s’étaient élevées, selon une estimation, à quelque 500 millions de francs.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter