Le foie gras, plus en odeur de sainteté? [SONDAGE]

Résultats du sondage sur la consommation de foie gras de Heidi.news, 3 décembre 2022. | About You

D'après notre sondage, si le foie gras reste apprécié par un Romand sur deux, il fait moins recette chez les jeunes.

Quoi de plus emblématique que le foie gras pour célébrer Noël ou le Nouvel An? C’est pourtant un produit de plus en plus décrié, à cause du gavage des volatiles utilisé pour sa production — d’ailleurs interdite en Suisse. Heidi.news a voulu savoir ce qu’en pensaient les Romands.

Pourquoi un tel sondage. L’alimentation est au centre de beaucoup de questionnements actuels, abordés par Heidi.news depuis l’automne 2021. Notre sondage mensuel, qui cible surtout les jeunes Romands de 18 à 25 ans, aide à définir les grandes tendances alimentaires d’aujourd’hui et de demain.

Lire aussi Vers une possible interdiction d’importer du foie gras en Suisse?

Le sondage. Mené par Heidi.news et About You du 1er au 3 décembre, il questionne la consommation de foie gras des Romands. Les questions ont été envoyées via l’application de l’institut de sondage, qui a obtenu 11’679 réponses sur 21’124 personnes interrogées. les jeunes de 18 à 25 ans sont le groupe d’âge le plus représenté dans ce panel, puisqu’ils représentent à eux seuls presque la moitié des répondants.

Les détails. Trois questions ont été posées.

1. Aimes-tu manger du foie gras?

Réponse: Très partagés, les répondants sont une courte majorité (52%) à déclarer aimer le foie gras. On observe une nette rupture générationnelle: les jeunes jusqu’à 25 ans sont seulement 43% à apprécier ce plat de fête, contre 67% pour leurs aînés.

2. Le foie gras nécessite le gavage des oies et canards. Considères-tu que ce soit de la cruauté envers les animaux?

Réponse: Les trois-quarts (72%) des répondants considèrent le gavage comme un acte de cruauté envers les animaux. Toutes les tranches d’âge du panel s’accordent sur ce point.

3. Selon toi, faut-il interdire l’importation et la vente du foie gras en Suisse?

Réponse: Bien qu’une vaste majorité des répondants considèrent le gavage comme cruel, ils sont beaucoup moins nombreux à souhaiter l’interdiction de l’importation et de la vente de foie gras en Suisse: seulement 39% du panel. Là encore, il n’y a pas de grande différence entre les différentes tranches d’âge.

L’analyse. En Suisse, le gavage des oies et des canards est interdit depuis plus de 40 ans. Le foie gras qu’on trouve sur nos étals est donc forcément importé. En mars 2020, une motion pour interdire l’importation de foie gras en Suisse a été déposée au parlement par le conseiller national UDC Martin Haab. Celle-ci a été adoptée au National le 28 février.

Le texte devait être voté au Conseil des Etats avant la fin de l’année 2022, mais la commission en charge a décidé de suspendre l’examen de la motion:

«La commission a estimé judicieux d’attendre la sortie d’un rapport du Conseil fédéral sur l’introduction de déclarations obligatoires sur le foie gras. De plus, elle charge l’administration de lui fournir des informations sur un certain nombre de points relatifs aux pratiques à l’international et aux éventuelles conséquences d’une telle interdiction.»

Selon l’association Quatre pattes «la Suisse est l’un des cinq premiers importateurs de foie gras frais français». Deux initiatives populaires contre l’importation de foie gras et de fourrure ont aussi été lancées le 29 juin 2022. Elles sont pour l’instant en phase de récolte de signatures.

Les débats et votes parlementaires ont mis en évidence un Röstigraben sur la question du foie gras : les représentants Alémaniques étant massivement pour l’interdiction, alors que les Latins tiennent à cette tradition culinaire. On retrouve également cette différence dans les supermarchés.

Lire aussi Est-il possible de produire du foie gras éthique?

Zoom sur les 18-25 ans

Les jeunes adultes sont 45% à aimer le foie gras.

  • Les trois-quarts (73%) d’entre eux considèrent le gavage comme de la cruauté animale.

  • Ils sont le groupe le plus favorable à une interdiction du foie gras en Suisse (42%).


Appel à nos jeunes abonnés. N'hésitez pas à nous envoyer les sujets ou questions que vous aimeriez voir traités dans nos pages alimentation à redaction@heidi.news.

Nous vous rappelons aussi que l’abonnement jeunes de Heidi.news est à prix libre pour les moins de 26 ans.