Réservé aux abonnés

La Suisse balaie avec force l'initiative contre l'élevage intensif

Drapeaux au stamm des opposants de l'initiative, le 25 septembre 2022. | Heidi.news / NS

Ce sera donc un grand «non» pointé. Les Suisses ont décidé de balayer l’initiative contre l’élevage intensif, avec 63% des voix à l’heure où nous rédigeons ces lignes. La population rejoint donc la ligne du Parlement, qui avait via ses deux chambres renvoyé le texte – et à la même occasion le contre-projet direct proposé par la Confédération. Exit donc les limitations des troupeaux avicoles et la baisse de densité dans les élevages, un accès quotidien au pâturage ou encore la revue à la hausse de la durée minimale d’engraissement.

Pourquoi c’était attendu. L’adoption de l’initiative populaire nécessitait une double majorité: du peuple et des cantons. Après un premier sondage de Tamédia mettant en évidence une inclination pour le «oui» – avec une fracture entre milieux ruraux et urbains –, la tendance s’était inversée au fil des mois, avec peu de suspense quant à la victoire des opposants, contrairement aux autres objets de la votation fédérale.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter