L’Ukraine espère que ses céréales pourront reprendre la mer cette semaine

Image d'illustration. Un camion déchargeant du blé dans une ferme agricole non loin de la ligne de front dans la région de Chuhuiv, dans la région de Kharkiv, en Ukraine, le 19 juillet 2022, en pleine invasion russe. Keystone/EPA | Sergey Kozlov

L’Ukraine espère reprendre l’exportation de ses céréales par la mer Noire dès cette semaine, a indiqué son gouvernement ce lundi 25 juillet. Lequel appelle la Turquie et l’ONU, garantes de l’accord signé le vendredi 22 juillet avec la Russie, à assurer la sécurité de l’acheminement des convois. Ces prochains jours, un centre de coordination devrait être mis en place à Istanbul. Le port de Tchornomorsk devrait être le premier à fonctionner avant ceux d'Odessa et de Pivdenny. L’enjeu? Les plus de vingt millions de tonnes de céréales actuellement bloquées dans les ports ukrainiens.

Pourquoi c’est explosif. Kiev et Moscou viennent de signer un accord pour relancer l’exportation de céréales. Mais un jour plus tard, la Russie a lancé des missiles sur des infrastructures militaires dans le port d’Odessa — un point clé pour l’exportation. Pour le ministre ukrainien de l’Infrastructure, Oleksandre Koubrakov, les bombardements russes sont le principal obstacle à la reprise des exportations.

Lire aussi: L’Ukraine et la Russie signent un accord pour exporter les céréales ukrainiennes

link

A lire sur Le Figaro