| | News

Pour la première fois, le CERN dévoile son bilan environnemental

Relevé d'une station de mesure de qualité de l'air et des niveaux de radiations, en 2015 | CERN

A cheval entre la Suisse et la France, l’Organisation pour la recherche nucléaire (CERN) forme un vaste complexe de recherche scientifique. Il produit des rayonnements ionisants et génère des déchets radioactifs, sans parler de la consommation en eau ou en électricité. Ce 9 septembre, le CERN a dévoilé son rapport public sur l’environnement, le premier de son histoire.

Pourquoi c’était attendu. En interne, l’organisation se livre déjà depuis plusieurs années à des audits environnementaux. Mais c’est la première fois que le CERN se livre à un tel exercice de transparence sur ses impacts environnementaux dans un rapport public, attendu de longue date. Au départ prévu pour mars 2020, avant que la crise du coronavirus ne reporte sa parution, le rapport couvre la période 2017-2018. Le prochain, qui couvrira 2019-2020, sera publié au second semestre 2021.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi